Crazy Bolivia

Nous voilà à Copacabana made in Bolivie, alors on oublie tout de suite le sable blanc, les cocotiers et tout ce qui va avec. Ici c’est le lac Titicaca, ruelles poussiéreuses et petits marchés à même le sol. On avait fait ce petit stop pour aller sur l’île du soleil et et de la lune, mais le fils du chef du village du nord a dragué la petite fille de l’arrière paternel du village du sud sans son consentement du coup, plus personne ne circule! Et puis la météo n’est pas en notre faveur du coup, on file sur la Paz.

IMG20170913113320

Attention ! On entre dans le vif du sujet: 3600m d’altitude, une bonne dose de pollution le tout dans une cuvette entourée de pics rocheux, autant dire que niveau grand air on a connu mieux, bienvenue à La Paz!

Pendant notre passage à la capitale bolivienne, on prendra un peu de hauteur avec une des lignes de téléphérique pour profiter d’une vue panoramique et on fera un passage au fameux marché aux sorcières avec leurs fœtus de lamas séchés et leurs herbes aphrodisiaques. On visite aussi quelques marchés locaux pour faire un stock de souvenirs, le centre historique, la vallée de la lune avant de finir par un combat des Chuletas, les catcheuses en habits traditionnels.

On arrive à Cochabamba après un trajet de nuit loin d’être reposant, on sent que les bus péruviens vont nous manquer! La ville n’a pas trop d’intérêt, un autre téléphérique pour aller voir le plus grand Christ rédempteur d’Amérique Latine, mais pas le plus célèbre!

On prend la direction de Samaipata, petite ville qui se trouve être le point de départ pour les visites du parc Torotoro, mais avant ça, petit arrêt au « El refugio » refuge qui recueille les animaux blessés, abandonnés, mal traités avant de, si possible, les remettre en liberté. Ici, ils sont pour la plupart en quasi liberté, l’ambiance est familiale et les bénévoles qui y travaillent rendent la visite agréable.

Allez direction Torotoro ! Au programme, observer les traces de dinosaures, descendre un canyon et tenter la baignade dans une cascade. Bref, on se plonge dans la pré-histoire pendant deux jours avant de continuer vers Santa Cruz et le parc Amboro, ses volcans et ses trois écosystèmes qui en font un lieu unique au monde le tout sur environ un demi million d’hectares entre montagne, plaine et forêt!

Autre trajet de nuit pour arriver à la ville blanche bolivienne, Sucre. On en profitera surtout pour flâner dans les rues, se reposer et se faire une soirée resto vin et fromage dans un resto familial français tenu par un expat installé en Bolivie depuis 17 ans!

Petit trajet de 4h avec vue sur l’altiplano et surtout pour remonter à 4070m avec la ville de Potosi, ce qui en fait la ville la plus haute du monde. Halte de deux jours dans cette ville minière, où existe encore le rêve de la ruée vers l’or malgré les milliers de morts et les conditions de travail qui réduisent l’espérance de vie des miniers à 45/50ans! On observera tout ça de très loin avant de faire route vers Tupiza qui sera notre porte d’entrée pour le Salar de Uyuni et la région du Sud Lipez.

Avant de s’attaquer au Salar et en attendant que toute notre bande de copains de voyage arrive et soit reposé, on se fait une journée en mode cow-boy à traverser de véritables décors de western.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s