Au coeur des Visayas …

Nous débarquons à Tagbilaran, sur l’île de Bohol, ville carrefour pour les voyageurs entre l’aéroport et le port à quelques kilomètres l’un de l’autre. Cette île est connue pour héberger les plus petits primates du monde, les tarsiers, et les fameuses Chocolate Hills. Ne vous attendez pas à y manger du chocolat, c’est juste la couleur qui est un peu chocolat selon la saison, et croyez nous on a été bien plus déçu que vous en l’apprenant!

Après 1h30 de route sur un scooter (ça faisait longtemps) on arrive aux Chocolate Hills. Premier moment culture: 1 268 collines (on vous assure on a tout compter) en forme de cône de tailles similaires, réparties sur plus de 50 kilomètres carrés. Elles doivent leur nom à leur forme et à la végétation qui devient brune vers la fin de la saison sèche. Leur formation date d’il y a environ deux millions d’années et elles sont composées de sable et de calcaire due à l’accumulation de couches successives de corail et de coquillage au fond de la mer….fin du 1er moment culture.

Sans suit la découverte des tarsiers dans leur sanctuaire où ils sont protégés. Attention 2ème moment culture, le tarsier a des yeux gigantesques et globuleux, ils occupent presque toute sa face aplatie. Ils sont 150 fois plus gros que ceux d’un être humain. Il peut tourner sa tête à 180 degrés, il mesure 9 à 16 cm de longueur en moyenne et a une longue queue qui fait presque le double. Il chasse la nuit et dort le jour, il supporte très mal le bruit, le contact ou tout autre élément extérieur stressant pour lui, il préfère même se suicider s’il est trop stressé! Il a inspiré des personnages comme maître Yoda ou E.T…fin du 2ème moment culture. Maintenant vous pouvez vous la raconter à la cantine du boulot 😉

On quitte Tagbilaran, pour l’île voisine, Panglao (via un pont). Les prévisions météo annonce de la pluie et de la pluie pour la semaine qui nous reste. Du coup, on change nos plans et décidons de passer notre brevet de plongée, quitte à être mouillé autant être sous l’eau! On trouve un centre de plongée français « Équation ». Un bon feeling se fait avec Carole la gérante et en attendant que le rhume de Coralie passe, on potasse la partie théorique. Deux jours de lecture intensive, 3h de vidéo et quand on lève le nez, c’est pour voir un ciel gris et pluvieux. Le rhume passant, la 3éme journée est consacrée aux exercices en piscine avec Julien notre prof. La 4éme journée, excercices en mer, avec une plongée à 12m et la 5ème, derniers excercices avec une jolie exploration à 18m. Pour finir un questionnaire de 50 questions. Avec deux fautes chacun, c’est le Padi en poche ! Némo nous voilà !

Le soir, nous trinquons à notre diplôme avec un groupe de plongeurs aguerris, qui confirme nos impressions sur le fait que la plongée va être notre nouvelle drogue!

Le séjour philippin touche à sa fin, les îles Siquijor et Negros seront donc pour une prochaine fois… Après cinq jours de pluie sur Panglao, le soleil est là pour notre départ comme quoi…direction l’aéroport pour Manille. Prochaine et dernière partie pour l’Asie du sud est, l’Indonésie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s