Bangkok, la jungle urbaine

Arrivé à l’aéroport de Bangkok, sacs sur le dos, on se prépare à decouvrir la première mégalopole de notre parcours. L’immersion commence avec les transports en commun. Avec plus d’une centaine de lignes de bus, un métro sous terrain (MRT) et un autre aérien (BTS), il y a quoi s’y perdre. On opte pour une guest house juste à côté d’une station BTS ce qui facilite nos déplacements. Tout comme Paris, Bangkok est partagée en différents quartier (Siam, Pratunam, Silom, Sathor, Victory Monument, Sukhumvit, Khao San Road, Rattanakosin…). Avec une superficie de plus de 7000 km2 (périphérie comprise), autant dire que nos quatre jours dans cette ville ne suffiront pas pour tout visiter. Pour la première journée, c’est les retrouvailles avec l’architecture thaïe et le vieux quartier de rattanakosin qui est dédié à la culture, avec ses temples, pagodes et stupas.

Les jours suivants…
On vadrouille à pied, en métro, on s’attarde dans le Lumpini Park où a lieu un festival sur la Thaïlande, sa culture, son art et sa cuisine. Au programme, spectacles, jeux, stands de nourriture, de boissons, souvenirs, tout ceci mêlés à une foule plutôt locale.
On monte sur la tour la plus haute de la ville Baiyoke Ttoper 1 pour une vue imprenable sur la métropole.
Bangkok, c’est aussi LA ville du shopping parait-il et on vous le confirme. Leur taille est tout simplement démesurée. Imaginez vous entrer dans un centre commercial, le traverser en vous perdant entre ses 5 ou 6 étages, arrivé directement dans un autre centre, recommencer l’expérience le tout 3 fois de suite, et quand vous sortez enfin la tête dehors, vous vous rendez compte que vous êtes 2 stations de métro plus loin. Ce sont de véritables temples de la consommation, tout est fait pour y passer la journée.
Le soir, on découvre le quartier rouge de Nana, filles et Lady boy en terrasse avec quelques morceaux de tissus sur elles, c’est haut en couleur! Bangkok ne dort jamais.
Nous finissons notre séjour par l’incontournable marché de Chatuchak. L’un des plus grands marchés au monde, segmenté en 27 sections, 15000 stands répartis sur plus de 10 hectares. Là aussi on se perd entre les vêtements, chaussures, objets d’art et de décoration. Sans compter la vaisselle, les ustensiles de cuisine, les animaux aussi on le droit à leur section, et bien sûr des stands de nourriture encore et encore. Bref, de tout à des prix tellement abordables que les gens y viennent remplir leurs valises vides.

Notre expérience à Ba se finit à l’aéroport, une fois encore on réussit à avoir des billets pas chers, direction Phuket.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s