Du lac Inlé au rocher d’or

On revient aux bonnes vieilles habitudes, en prenant un bus de nuit local pour faire le trajet jusqu’au lac Inle. Une arrivée au petit matin, mais cette fois-ci, la station de bus et au coeur de la ville, et c’est avec un petit sourire que l’on refuse les taxis au profit d’une marche matinale.

Quatre jours de prévus sur Nyaung Shwe, et ses alentours. C’est bien évidemment par une excursion sur le fameux lac, le « joyau de la Birmanie » que nous débutons le séjour.
Il mesure une bonne vingtaine de kilomètres de long, est entouré d’un grand nombre de villages. Environ 100 000 habitants sont répartis tout autour, et cultivent des légumes (concombres, potirons, haricots…) à la surface de l’eau, dans les fameux jardins flottants.

Nous visitons une fabrique artisanale de bijoux en argent, une autre sur la soie et les parasols, puis une pagode: Alodaw Pauk, sans oublier un marché local et pour finir un monastère. Nous avons même le droit au coucher du soleil sur le lac. Une journée riche, authentique, déconnectée de notre époque et remplie de sourires.

Le lendemain, journée vélo, on loue des VTT pour crapahuter les routes de la Red Mountain, région de vignoble où l’on peut s’arrêter pour faire une dégustation. C’est après 45 min d’effort sous le soleil, que l’on s’accorde cette petite pause. Au programme, dégustation de vin, servi avec des toasts de fromage. Pause plutôt agréable même si on apprécie ce moment plus pour le panorama que pour les vins.

Nous continuons cette balade jusqu’au soir en nous nous accordons une dernière traversée sur le lac en barque avec nos vélos derrière nous pour rejoindre l’autre rive. On profite des derniers jours à Inle pour se reposer.

Remis d’applomb, nous sommes prêt à rejoindre notre dernière destination Kyaiktiyo, pour admirer le Rocher d’or. Après une journée de transite par Yangon nous revoilà dans un bus de nuit.  Réveil à 2h du matin, on y est arrivé ! Quelques lumières éclairent les rues, on se dirige vers notre hostel à 5min à pied. On y dépose nos sacs, on avale une soupe de nouilles, la journée ne fait que commencer puisque l’ascension du Rocher d’Or nous attend.
Muni de nos lampes frontales on gravit la route goudronnée, 14km avec des dénivelés intenses, 4h de marche au clair de lune, à la fraîche. Les derniers kilomètres sont les plus durs mais quelle satisfaction une fois là haut. Un mélange de touristes, de pèlerins, de moines et de marchands divers grouillent sur une grande esplanade où quelques mètres plus bas se tient le rocher. Celui-ci mesure ~ 6 m de diamètre, posé en équilibre à 1 200 m d’altitude. Coiffé d’un petit stûpa, c’est l’un des principaux lieux de culte du bouddhisme birman. Les pèlerins le recouvrent de feuilles d’or. Selon la tradition, le rocher aurait été placé à cet endroit par deux esprits il y a 2500 ans, et il tiendrait en équilibre grâce à un cheveu de Bouddha placé dans le stuppas au sommet du rocher! Les femmes n’ont le droit ni de le toucher, ni de s’en approcher.

La descente plus simple se fait en 20 min par camion, moyen que tout le monde utilise d’ailleurs aussi bien pour monter que pour descendre.
Exténués, direction l’hôtel et notre lit. Nous ressortons le soir pour dîner et découvrir les quelques rues adjacentes. Chose improbable, nous recroisons Elska, (notre rencontre Hollandaise des 4000 iles au Laos), à deux bungalows du nôtre. Incroyable, le monde est vraiment petit !
Le lendemain, dernier réveil et pas des plus délicat puisque des chansons birmanes retentissent des hauts parleur de l’enceinte à partir de 5h du matin.
Le temps de préparer notre sac et nous voilà déjà reparti pour Yangon. Nous profitons du dernier dîner sur la capitale pour inviter Patricia et son mari  pour la remercier de l’aide qu’elle nous a apporté durant notre séjour. On apprend un peu plus sur elle et sur son association  » Enfants de Birmanie ». Elle et son mari ont crée une superbe association qui vient principalement en aide aux enfants, et construisent également des infrastructures. Donc un peu de promo si vous voulez apporter votre contribution, votre soutient à une association qui réalise de belles choses, c’est avec plaisir que l’on vous mettra en contact avec Patricia.

img_20170207_121646

On conclut agréablement cette fin de séjour. Pour nous, le Myanmar, c’est LE pays du sourire, un coup de cœur pour cet endroit où nous y retournerons avec plaisir, avec envie.  Retour en Thaïlande, direction l’aéroport pour Bangkok avant de se prélasser sur la plage.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s