Chiang Maï: « la rose du nord »

Dynamique et moderne, Chiang mai est une cité qui conserve une charmante simplicité, remplie de temples sacrés, avec ses chédis et ses toits à plusieurs niveaux qui s’élancent vers le ciel. On s’y installe pour 5 jours, le temps pour nous de bien visiter la ville et de faire nos visas pour le Myanmar. Et oui, sur les conseils de nombreuses personnes rencontrées le long de notre chemin, on s’est dit que ça serait dommage d’être aussi près et de passer à côté ! Premier changement donc dans notre itinéraire de base.

En attendant nos visas, on découvre la ville avec une session culture, après les temples kmers, voici ceux de style Lanna : Wat Chiang Man, Wat Ku Tao, Wat Chiang Yeun, Wat Lok Molee, Wat Phra Singh,…inutile de tout mettre, vous ne les lirez même pas ! 😉

Style très différent de leur voisin laotien ou cambodgien, on aime, mais bon l’overdose n’est pas loin … Le lendemain, scooter loué, on part à vingtaine de kilomètres pour le Royal park Rajapruek, sous la pluie… Autant dire que ça enlève pas mal de charme au lieu mais on regrette pas la visite.

Une autre journée, sans pluie cette fois-ci pour découvrir le site incontournable à 15 km de Chiang Mai, le fameux Doi Suthep et son temple qui offre une vue d’ensemble sur la ville.

On se dit que si y a un endroit où assister à un combat de boxthai c’est bien ici. Alors on book nos places pour le soir même. Arrivés en avance, on a le privilège d’assister à une séance d’entraînement. Au programme, six affrontements, tous ont l’air jeune, même trop jeune à notre goût puisque les derniers à passer sont des enfants!

Niveau culinaire, on adhère, on adore ! Le « no spicy » n’est pas toujours au rdv mais on retrouve notre dose de sucre journalière. On est fan des pad thaï, curry vert/rouge, mango sticky rice alors quel autre endroit mieux que la Thaïlande pour apprendre à cuisiner ces plats? On se retrouve alors dans une ferme biologique, à 1h de route de Chiang mai, pour une journée autour de la gastronomie thaïlandaise. La journée débute par le marché local, où on apprend à reconnaître les différents riz, pâtes, épices et piments. Puis balade à la ferme, où on prend le temps de découvrir les herbes aromatiques, les légumes et autres condiments utiles à la préparation de nos futures créations. Et pour finir place à la pratique, sans garantie du résultat!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est pleins les yeux et pleins les papilles que ce séjour au nord de la Thaïlande s’achève. Départ nocturne pour Bangkok dans un bus couchette. Nous arrivons au petit matin, notre vol pour Yangon n’est qu’à 17h30, on est large! Le temps de préparer un peu l’itinéraire pour le prochain pays…Myanmar, on arrive !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s