Ventiane, la capitale tranquille

Le trajet Pakse – Ventiane se fait par sleeping bus, nous roulons pendant 14h, installés dans des couchettes plutôt correctes, bercés sèchement par les trous de la chaussée, un voyage interminable! On arrive au petit matin à la station de bus, on change pour un tuk tuk qui nous dépose pas loin de notre hôtel. Oui, hôtel car pour Noël, on s’est accordé sur le choix de s’offrir un bon resto et une belle chambre. Quel plaisir d’avoir un bon lit, une vraie de salle de bain avec baignoire et surtout de la pression! On se délecte de ce confort avant de sortir visiter la ville. Atmosphère calme comme on l’espérait, car besoin de repos après nos émotions de Pakse et des Bolovens.

J-1 avant le réveillon! On est loin de l’esprit de Noël des occidentaux, de son effervescence, de sa sur-consommation et ça fait du bien! Quelques sapins décorés, bonnets de père noël et paniers de papillotes nous rappellent qu’on est loin de vous pour ces fêtes de fin d’année… 

« Les amis de mes amis sont mes amis », c’est ainsi que Vili, un ancien emerainvillois, nous invite autour de sa table pour le dîner du réveillon, un vrai festin! On y rencontre ses jumelles, et apprenons un peu plus sur sa vie laotienne depuis plusieurs années. Une jolie soirée qui se finie sur une note bien française, quelques shots de Calvados. 

Le lendemain, à l’heure où les enfants français ouvrent leurs cadeaux de noël, nous voilà partis pour le « Bouddha Park » à 30 min d’ici, un parc original, rempli de statues et de sculptures qui vaut vraiment le détour. Et le soir, nous troquons la dinde aux marrons contre un menu décliné en cinq plats préparés par un chef venu tout droit de Thaïlande. Un vrai régal gustatif! On en profite car dans quelques heures, on sait que nous retrouverons nos petites guest-house avec nos fried noodle… Dernier jour et dernier petit déjeuner à volonté dans notre superbe hôtel, direction Vang Vieng!

Une réflexion sur “Ventiane, la capitale tranquille

  1. hello nous etais givre , verglas et patinage , emmitoufles ds des anoraks qui nous grossisent quand je vois que vous etes en teeshirt , il me vient d’un coup de l’envie et de la jalousie profitez en bien
    dryfa

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s