Welcome to Kingdom of Cambodia

Notre séjour au Vietnam est terminé, on quitte Ho Chi Minh en bus. Au programme 6h de trajet et passage de la frontière. A savoir que le trajet jusqu’à Phnom Penh est assez courant, surtout pour les expatriés qui travaillent au Vietnam qui font l’aller/retour pour renouveler leur visa. Un coup de tampon sur nos passeports et nous voici les pieds sur le territoire Cambodgien!

On débarque à Phnom Penh, sympa, le chauffeur fait un arrêt exprès pour nous à 5min de notre auberge. Le paysage ne change pas trop, la circulation est moins dense et il y a plus de voitures. Les routes sont en meilleures états et le plan de la ville est quadrillé un peu à l’américain, mais les règles ne changent pas, en gros il n’y en a pas vraiment, les feux rouges sont un peu plus respectés et on traverse toujours quand on veut enfin surtout quand on peut.
L’architecture des temples et autres monuments est bien différente, un style très spécifique de construction inspiré des édifices religieux hindouistes, qui affirme le caractère sacré du pouvoir des rois kmers. Et la monnaie aussi, on passe du dông vietnamien aux riels et aux dollars mélangés! Facile de deviner qui s’en sort le mieux entre nous 2! Vive l’appli « devises » pour Coralie!

On ne perd pas les bonnes habitudes, scooter et gps en main, c’est parti pour faire le tour des monuments, temples et marchés nocturnes. L’activité de la ville se concentre plus le long du fleuve Sangker et autour du Palais Royal, passage obligé de notre séjour avec sa célèbre pagode d’argent qui doit son nom au sol qui est recouvert de plaques d’argent.

De Phnom Penh à Battambang.

Un autre trajet en bus, un autre réveil à 6h, nous qui comptions profiter de grass mat’, c’est pas gagné. Un tuk tuk nous conduit jusqu’à l’arrêt de notre bus pour Batambang. A priori on est seul, enfin pas tout à fait, on est accompagné d’un chargement de vêtements, chaussures et pleins d’autres choses. A vrai dire le bus en ait rempli, c’est plus un bus de marchandises qu’un bus de transport de personnes!
Au fur et à mesure de la route, il fait quelques arrêts pour faire monter des passagers, on se retrouve à être une petite dizaine. Les 6h passent, puis 7h, puis presque 8 et un nouvel arrêt au bord de la route…

Le chauffeur: « d:!7:je@ù Flo!&:@@-+{*!m Batambang stop »
Nous: « Batambang stop? » en montrant la sortie du bus
Le chauffeur: « Batambang stop. » en acquiesçant avec un grand sourire

Bon on descend, au milieu de la route, un peu perdu mais par chance un des chauffeurs de tuk tuk qui attendait à l’arrêt parlait anglais. Il nous explique qu’on est à une dizaine de minutes de Batambang et que le bus ne va pas en ville. Malin, il nous propose sa course que l’on négocie à 4$ et un petit quart d’heure plus tard nous voilà dans notre chambre!

Batambang est la deuxième plus grande ville du pays, la région est le grenier du Cambodge et on comprend pourquoi, des champs de riz à perte de vue. Habitués, on loue directement un scooter pour sillonner les routes entre les différents temples et sites que l’on souhaite voir.

Au coucher du soleil entre 17h30 et 18h, après être monté au « sommet » des Killing Hills, et sa tête de bouddha géante taillée à même la roche, on découvre le spectacle des chauves souris qui sortent des grottes. Imaginez la scène pendant une vingtaine de minutes un nuage de chauve souris qui prennent leur envol pour se nourrir jusqu’au levé du soleil.

Nouveau réveil au aurore, on reviendra pour les grasse mat’ on a compris, on embarque sur un bateau qui lui aussi fait transport de marchandises! Les cambodgiens sont assez fort pour faire du 2 en 1!
On débute notre navigation qui nous emmène sur le fleuve Sangker, rejoindre le lac Tonlé jusqu’à Siem Reap. Le long du fleuve, on découvre les villages flottant des pêcheurs. Si vous venez au Cambodge ne loupez pas ce spectacle…bon, par contre autant vous prévenir il faut vous préparer psychologiquement à être assis sur un banc en bois avec le bruit d’une grosse tondeuse à gazon pendant 8h non stop, ou presque!
Autant vous dire que voir les villages flottant ça se mérite 😉
En tout cas, si vous cherchez du confort, vous avez aussi l’option bus plus économique 6$ par personne au lieu de 20 et 2h de trajet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s