Premiers pas au Vietnam

Après des au revoirs remplis d’émotions, nos 14h de vol et les 6h de décalage horaire nous voilà à Hanoï la plus grande ville du nord du Vietnam.

On a réservé un AirBnB pour nos 3 premiers jours et un peu frileux sur les bords on a très vite accepté la proposition de notre hôte de venir nous chercher à l’aéroport (moyennant finance of course!)

Une petite demi-heure de trajet et l’on découvre un ensemble de clichés qui nous projette dans des scènes de films (images chapeaux  poitus, femme avec bam. Plus on entre dans la ville et plus le raz de marée de scooter devient important, que ça soit seul, en famille, pour transporter des cartons, du carrelage ou quoi que ce soit d’autres, le scooter et LE moyen de transport de prédilection! Le sc. ooter et les Viets une histoire d’amour 🙂

On passe 4 jours à Hanoï à se balader dans la ville, se promener autour du lac aux tortues avant de prendre la route pour Sa Pa.

Sa Pa et ses rizières c’est 6h de bus à l’aller, autant pour le train au retour! les trajets sont longs oui et surtout sportifs!

Un retour rapide à Hanoï et un départ pour la baie d’Ha Long, touristique oui mais tellement agréable malgré tout!

S’en suivent 5 jours dans l’extrême nord du pays le long de la frontière chinoise, à silloner les routes en lacet souvent dans la brume. Des routes qui ne s’arrêtent jamais de tourner, tourner et encore tourner, il faut avoir le coeur bien accroché et une confiance aveugle envers le chauffeur!

Découverte de grottes, (on entre dans les entrailles de la terre, 2km de long et jusqu’à 300 mètres sous le niveau de la mer) de sublimes cascades, du vert, du vert encore et toujours du vert! et vu ce qu’il tombe comme pluie par ici, on comprend pourquoi…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Point de vue culinaire, a priori la nourriture du nord serait moins variées que dans le sud du pays ! Nous le confirmons! Alors oui le chien, le chat se mangent, en général tout ce qui est sur pattes peut y passer. La viande est soit bouillie, soit frie, niveau goût on ne distingue pas trop la différence, c’est plutôt ….bon!

Par contre, il faut noter que la diversité alimentaire et les Viêts c’est pas trop ça, les phô au poulet, au boeuf ou au porc, c’est du pti dej’ au dîner, on s’habitue même si des fois le matin à 7h ça du mal a passer. Le tout est accompagné de « sticky rice » , nature ou avec de la sauce Chili, et de légumes bouillis, oignons, épinard, choux.

Petit avis aux amateurs de sucre, ne cherchez pas de dessert, de superbes fruits juteux ou autres douceurs, mis à part quelques bananes vous ne trouverez pas votre bonheur bref pour le sucre faudra passer votre chemin!

Et voilà un grand périple qui s’achève… de belles rencontres, de grands sourires, de longs regards posés sur nous (ça s’est la barbe et les cheveux blonds!). En route pour Hué et sa citadelle impériale.

Une réflexion sur “Premiers pas au Vietnam

  1. Salut Thomas on va attendre ton retour , on fera la galette des reines , afin que tu nous racontes tout cela , philippe t’indique de rentrer tres vite car il est bientôt à la retraite , en plus il est prese car il doit se depecher pour prendre son métro , il explore le metro parisien qui pour lui est une aventure plus dangereuse que la tienne
    a bientôt Thomas et profite en bien

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s